La lutte pour le territoire québécois

À paraître à l’hiver 2020 aux éditions XYZ.


Le temps des politesses est terminé, c’est une question de survie. Nous vivons à une époque particulièrement glauque, où les perspectives d’avenir sont de pire en pire pour ma génération, et celles qui nous suivent. La seule façon de surpasser cette déprime paralysante pour de bon, c’est de reprendre du contrôle sur nos vies, sur notre communauté, bref, sur le futur. Comprendre nous permet de passer de la réaction à la planification, de la résistance passive à la transgression, c’est-à-dire, à la construction d’un contre-pouvoir pour entretenir un meilleur rapport avec le territoire québécois.

La lutte pour le territoire québécois, un traité de géographie critique (nom de travail) est le premier essai longue-forme de Bruno Massé. S’inspirant de son expérience de militant et ses recherches sur le mouvement environnemental, La lutte se traduit par un procès de l’extractivisme québécois, un portrait inédit du mouvement environnemental, une critique du développement durable et un plaidoyer pour une transition économique et écologique.

Doté d’un humour mordant et d’une franchise désemparante, cet essai ouvre la porte à une lutte pour la survie des écosystèmes et des communautés du Québec: un combat méconnu, en pleine effervescence, et qui revient à tous et toutes.