Valacchia

« N’ayez pas peur, bel étranger. Vous êtes à Valacchia, et nous… savourons tous nos visiteurs. »

Alors qu’ils voyagent en Roumanie, un accident de voiture oblige un jeune couple à trouver refuse dans un manoir décrépit dont l’enseigne craquelée indique Valacchia. Ils hésitent à peine avant d’entrer; ainsi débute une folle nuit pour les deux voyaguers, pénétrant sans le savoir dans l’antre de Dame Chrystabella, l’héritière de la Reine des morts. Au fil des heures, ils feront la rencontre de créatures aussi charmantes que terrifiantes, des personnages sensuels qui leur feront vivre des expériences voluptueuses, réalisant leurs fantasmes les plus fous. Cette mésaventure se transformera-t-ele en souvenir de voyage… inoubliable?

Publié par Guy Saint-Jean Editeur, 2012
130 pages
Couverture par Candylust.org
ISBN 9782894553831
Livre 19,95 CAD

Achetez le livre

Note de l’auteur: Curieux-ses à propos de ma démarche? Lisez mon article sur l’anarchisme et la littérature érotique.

Critiques

LBR.ca

Dans le cadre de cette chronique, il m’arrive de temps à autre de recevoir des romans érotiques. Quand ils proviennent (comme Valacchia) de Guy Saint-Jean Éditeur, je n’hésite pas à en faire la lecture. Je sais que ceux-ci ne seront pas empreints de vulgarité mais bien de sensualité et d’érotisme.

Le signet et la première phrase du quatrième de couverture annoncent bien le récit : « N’ayez pas peur, bel étranger. Vous êtes à Valacchia, et nous… savourons tous nos visiteurs ». Pour sa fiction, rendant hommage aux légendes de l’Europe de l’Est, Massé a allié érotisme et vampirisme. Un couple en vacances en Roumanie roule depuis plusieurs heures. Ils craignent de s’être égarés. Fatiguée, Gabrielle rêvent d’un 5 étoiles… Tout à coup, leur Citroën fait une embardée. Les voilà sortis de la route, en pleine nuit, dans la forêt, sous une pluie battante. Pour comble de malheur ils semblent loin de tout. Impossible de sortir la voiture embourbée dans le décor. C’est à pied qu’ils partent à la recherche d’un hébergement. Quel soulagement lorsqu’ils découvrent un vieux manoir, décrépit, dont l’écriteau indique «Valacchia ». Épuisés, ils n’hésitent pas à franchir l’entrée.
C’est alors que débute une nuit des plus fantasmatiques. En compagnie de leur hôte Dame Chrystabella, héritière de la Reine des Morts, et de monstrueux personnages sensuels, ils vivront une expérience haute en couleurs et digne des plus grands fantasmes. Aventure mémorable ou mésaventure? À vous de le découvrir! Sous une plume des plus imagées, intrigue, suspense et érotisme font bon ménage. Une agréable lecture à n’en pas douter pour qui aime ce genre de roman. Pour en savoir plus sur l’auteur, visitez son site : brunomasse.com.

_______________

Le Libraire, no. 69, p.33

Lors d’un voyage en Transylvanie, un couple se voit forcé de se réfugier dans un manoir. Mais bien vite, ce dernier semble prendre l’emprise sur les sens de ses visiteurs, néanmoins prêts à assouvir leurs désirs. Entre opulence et étrangeté, on erre dans un univers où l’eau prodigue la plus sensuelle des caresses, où des êtres invisibles font frémir les invités. Un roman érotique à saveur gothique, écrit avec doigté et sens du rythme.

_______________
Culture Hebdo

La Roumanie érotique

Désormais une fois que vous aurez lu, Valacchia de Bruno Massé vous ne penserez plus à la Roumanie pour sa seule Transylvanie et Dracula, mais à l’antre ensorcelé de Dame Chrystabella, l’héritière de la Reine des Morts. L’histoire débute par un accident de voiture qui oblige un couple à trouver refuge dans ce manoir. Le manoir à pour nom Valacchia. Voyez la nuitée qu’ils vont passer soumis à des épreuves érotiques. Une variation sur la chose dans ce roman érotique, mais qui ne manque pas de piquant. Si Mallarmé avait vécu suffisamment pour prendre connaissance de cet ouvrage sulfureux, il n’aurait certainement pas dit que la chair est triste.

_______________
Pause Lecture

Surprises et fantaisies insoupçonnées attendent Martin et Gabrielle lors de leur passage à Valacchia, le château aux mille plaisirs. Un roman où se marient à bonne dose littérature érotique et littérature fantastique. Deux univers habilement exploités pour animer l’imaginaire du lecteur.

Bruno Massé, l’auteur, décrit avec sensualité et érotisme, bons nombres de fantasmes féminins et masculins. En présence de vampires et de fantômes, l’intrigue s’intensifie alors qu’il devient difficile de cerner la réalité et la fiction. Bien entendu ce type de roman peut ne pas plaire à tous les lecteurs. Un livre recommandé aux adultes de 18 ans et plus. Public prude bien vouloir vous s’abstenir!

_______________
Info-culture. Shirley Noel

Valacchia, voilà le nom d’un nouveau roman érotique, dont le titre et surtout la photo de la couverture ont attiré mon regard et attisé ma curiosité. Une histoire sensuelle, surnaturelle et charnelle, mise en situation dans monde légendaire des vampires et autres créatures de la forêt de la Transylvanie, cela m’intriguait!

Alors qu’ils voyagent en Roumanie, un accident de voiture oblige un jeune couple à trouver refuge dans un manoir décrépit dont l’enseigne craquelée indique Valacchia. Ainsi débute une folle nuit pour les deux voyageurs, pénétrant sans le savoir dans l’antre de Dame Chrystabella, l’héritière de la Reine des Morts. Ils feront la rencontre de créatures aussi charmantes que terrifiantes, des personnages sensuels qui leur feront vivre des expériences voluptueuses, réalisant leurs fantasmes les plus fous.

Dès les premiers instants, les premières pages, le lecteur est transporté dans l’univers sombre, de ce jeune couple perdu, le soir, alors que la pluie et le vent cognent à la fenêtre de leur auto. On n’en sait peu sur ce couple, mais cela importe peu. Comme c’est un livre de peu de pages (136), l’action progresse rapidement et l’on se retrouve promptement à l’intérieur de ce château, où les cadres ont des yeux qui suivent les nouveaux arrivants.

On retrouve de tout dans ce bouquin : des créatures étranges, des vampires, des chauves-souris, des loups, des pièces secrètes, des trappes, des tunnels, des antres, mais aussi des beautés fulgurantes, des costumes d’une autre époque, des robes affriolantes, des lits à baldaquin, des lustres anciens, bref tous les éléments pour nous transporter dans un univers mystérieux et voluptueux! Ce livre est rempli de sensations fortement suggestives et émoustillantes. À travers ce récit d’aventures où le jeune couple devra tenter de survivre à tout ce plaisir, il y a une intrigue et de l’action qui vient contrebalancer l’extase des moments érotiques. En cette ère où les vampires ont la côte et sont le sujet de plusieurs films et séries, il n’est pas surprenant qu’un tel livre érotique sorte sur le marché. Personnellement, les vampires ne sont pas ma tasse de thé. Bien que les moments érotiques soient extrêmement bien décrits, j’en ai plutôt eu des frissons de peur, plus que des frissons d’émoi.

Pourtant, l’histoire est intéressante, les descriptions sont très bien présentées, les épisodes sensuels et charnels sont assez imagés pour qu’on en ressente de l’excitation, cependant, l’idée d’avoir une baise avec un personnage mi-homme mi-loup, ou d’être prise par les remous du bain, ou par un vampire prêt à me mordre, n’est pas pour moi un moment des plus plaisants. Il y a bien d’autres scènes érotiques plus normales, avec des humains, mais encore une fois, on met beaucoup l’accent sur la douleur, l’excitation extrême et le fait d’être attaché, prisonnier et cela,n’est franchement pas pour moi.

Je suis probablement plus romantique qu’érotique. Mais ce livre plaira aux gens qui aiment ce contexte vampirique et surnaturel.

_______________

FM 93,3 – Chronique de Dominike Audet